Pourquoi l'authentification biométrique vocale est une solution d'avenir.

Aujourd’hui, la protection de nos données est indispensable. Notre identité numérique ne cesse de s’enrichir et de se développer. Avec le développement du numérique et du digital dans les vies de milliards de personnes, une question se pose : comment accéder à nos données facilement, rapidement, et surtout de manière sécurisée ?

Actuellement, un simple mot de passe suffit pour accéder à une majorité de nos données en ligne, et la mise en place du deux facteurs (2FA) présente un défi considérable pour la fluidité du processus d’authentification et l’expérience client, mais présente aussi ses failles.

C’est pourquoi de nouvelles solutions naissent, l’une d’entres elles est la biométrie vocale.

L'authentification biométrique vocale, comment ça fonctionne ?

La biométrie vocale est un procédé consistant à utiliser le facteur vocal afin d’authentifier son locuteur. Elle vise à être une alternative (ou être ajoutée) aux autres modes d’authentification disponibles sur Internet, comme les traditionnels mots de passe, questions de sécurité ou codes reçus par SMS (OTP)

L’authentification biométrique vocale repose sur un principe clé : l’empreinte vocale. Elle se déroule en deux temps : une phase d’enrôlement, qui dure environ 15 secondes et sert à créer votre empreinte vocale unique et sécurisée en utilisant un premier échantillon vocal. Une fois l’empreinte créée, à chaque fois que l’utilisateur voudra prouver son identité, il ne parlera que pendant 5 secondes ou moins pour la phase d’authentification, qui aura pour objectif de comparer la première et la seconde empreinte. Si celles-ci correspondent, l’accès est autorisé.

La création de l’empreinte vocale est possible grâce à un réseau neuronal avancé transposant l’échantillon vocal en une empreinte vocale sécurisée et unique. Celle-ci est ensuite chiffrée et signée par les moteurs Whispeak, pour que l’utilisateur (et lui seul) aie toujours le contrôle de ses données. Elles ne sont utilisables que sur les moteurs Whispeak et nulle part ailleurs.

L’authentification biométrique vocale s’impose comme un incontournable pour de nombreux professionnels cherchant un processus simple, rapide, naturel et sécurisé à l’aide d’un facteur biométrique.

biométrie vocale

Pourquoi utiliser la biométrie vocale au sein de mon entreprise ?

Celle-ci a été créée pour faire face au fléau de la fraude en ligne, ainsi que pour améliorer significativement l’expérience client.

Les entreprises l’utilisent dans plusieurs cas d’usage :

  • Dans les centres d’appels, pour raccourcir et sécuriser le processus d’authentification
  • Dans le domaine bancaire, pour vérifier l’identité des clients lors de la validation de transactions en ligne (paiements, accès aux comptes).
  • Dans le e-learning, pour faciliter l’émargement sur feuille de présence digitalisée.
  • Dans le login, pour se connecter simplement et rapidement à une interface.
  • Dans les assistants vocaux et terminaux embarqués, pour authentifier et sécuriser les commandes IoT.


En permettant à vos utilisateurs de s’authentifier par la voix, vous réconciliez vos utilisateurs avec le processus d’authentification. Plus besoin de mots de passe longs et aux caractéristiques spécifiques, souvent réutilisés et donc non sécurisés. Adieu les codes pin envoyés par SMS par votre établissement bancaire pour confirmer une action. Vous pouvez enfin dire bonjour à la fluidité du système de biométrie vocale.

Voir aussi :

Cas d'usage : la biométrie vocale Whispeak pour la validation de transactions

Une solution d'avenir pour votre organisation

Plusieurs atouts font de la biométrie vocale une solution d’avenir. La sécurité, praticité et rapidité pour une expérience utilisateur optimisée sont les points forts de cette nouvelle technologie.

Au delà de l’omniprésence des capteurs et de leur faible coût, la digitalisation des services nous a donné l’habitude de parler à nos objets connectés et aux serveurs vocaux, ce qui donne à l’authentification biométrique vocale un atout : elle s’insère naturellement dans l’expérience client.

La biométrie vocale est également respectueuse des données des utilisateurs. Les empreintes vocales ne sont pas stockées, mais converties en fichiers chiffrés et signés, pour éviter tout risque de fraude ou d’utilisation malhonnête. La solution respecte le Règlement Général de la Protection des Données (RGPD) et les recommandations de la CNIL en matière de stockage de données biométriques.

Une solution d’avenir également avantageuse pour éviter la réinitialisation coûteuse des mots de passe de vos employés, mais aussi pour sécuriser leurs terminaux et les applications mobiles. Cela permet également de réduire le temps d’authentification en call center.

Voir aussi :

Cas d'usage : la biométrie vocale Whispeak pour l'authentification en centre d'appels

Le marché de la biométrie vocale est en forte croissance. Avec une valeur en 2025 estimée à environ 27 milliards de dollars, elle est sans aucun doute une solution d’avenir pour les entreprises.

Déjà une réalité dans les banques !

Les banques utilisent maintenant la biométrie vocale afin de sécuriser les achats en ligne et l’accès aux données bancaires à distance.

En Angleterre, la banque HSBC l’utilise activement pour bloquer la fraude en donnant la possibilité aux clients d’authentifier leur voix au téléphone pour accéder à des données comme l’accès au compte bancaire ou l’autorisation d’une transaction.

Dans un communiqué, HSBC a précisé que la biométrie vocale a permis de bloquer près de 249 millions de livres sterling pendant la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *